La beauté corps et âme

16Juil11

Dans la Grèce antique et jusqu’au XVIIIème siècle , l’idéal humain est projeté sur la figure des dieux, dont l’apparence prend la forme de la perfection humaine.

L’idée d’une beauté extérieure reflétant la beauté intérieure est une caractéristique majeure de l’esprit grec antique.

« Kalokagathos » ou l’art d’être bon et beau à la fois. L’esthétique est mis en avant. On retrouve même dans notre vocabulaire des expressions qui renvoient à cette notion. En effet, nous parlons de « belles actions » pour dire « bonnes actions ». La quête d’une beauté physique apparaît notamment dans l’art et la statuaire grecque dès la période archaïque.

A travers l’art, les figures dites kouros ont été multiplié. Ces jeunes hommes,aussi appelés Apollons, ont pris une grande importance dans l’idéal d’une beauté corporelle alliée à une moralité irréprochable.

Ainsi, s’il y a quelque chose de divin en la beauté humaine, cela ne peut être qu’éphémère, alors que la statuaire fixe à jamais cette beauté désirable.

Laocoon et ses fils.

Statue de marbre, 1er siècle avant J-C.



No Responses Yet to “La beauté corps et âme”

  1. Laisser un commentaire

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s


%d blogueurs aiment cette page :