Gilles Deleuze, le charme de la démence

18Nov11

Deleuze ou le mépris de la culture et de la « parole sale ».

Sa vision subjective, juste et parfois rebelle fait de ce philosophe décédé en 1995 l’une des figures de la réflexion moderne. A travers une exploration aboutie des grands concepts de la vie, il a su aborder de nombreux thèmes avec spontanéité et créativité.

Profondément attaché à conserver un regard objectif sur le monde, il participe à une interview unique de huit heures dans un téléfilm produit et réalisé par Pierre-André Boutang en 1988.

« La culture ne se fait pas avec des gens mais avec des choses. »

L’abécédaire de Deleuze

Diffusé en 1996 sur Arte.

http://youtu.be/B8Lt0InwEf4



No Responses Yet to “Gilles Deleuze, le charme de la démence”

  1. Laisser un commentaire

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s


%d blogueurs aiment cette page :