Robben Island, un enfer au paradis

10Jan12

En Afrique du Sud au large du Cap, l’île de Robben Island est le reflet d’une terre de force et de courage. Ancienne prison, l’île est depuis 1996 un musée national.

Ce lieu historique possède une chronologie riche et tourmentée. C’est Nelson Mandela qui a fait connaître ce territoire de non-droit sur le plan international.

Condamné en 1963 pour son activisme contre l’apartheid, Nelson Mandela fut incarcéré pendant 18 ans (sur ses 27 ans de prison au total) à Robben Island, dans l’aile des prisonniers politiques.

Panneau exposé à l’entrée de l’ancienne prison de Robben Island où les anciens détenus vivent désormais grâce aux petits commerces liés à la notoriété de ce lieu qu’ils connaissent comme leur poche.

Les travaux forcés sous surveillance des gardiens.

Pendant leur temps « libre » Mandela et les autres cassent des cailloux dans une des cours de la prison. Le rythme est infernal et une chaleur écrasante accable davantage les détenus.

Malgré des conditions de vie très rudes, la volonté de Nelson Mandela et des autres prisonniers a été renforcée grâce à leur courage et à leur entraide. Les prisonniers de classe D ( la plus basse) comme Nelson Mandela recevait une lettre par an en moyenne et se lavaient à l’eau de mer froide.

Les détenus échangent leurs connaissances dans ce qui devient « l’université Mandela » parlant aussi bien politique que culture. 

Des décennies entières à utiliser ces lavabos: le quotidien des nombreux prisonniers.

La cellule de Nelson Mandela.

Les rations quotidiennes des prisonniers. Les détenus étaient séparés selon leur couleur de peau et les prisonniers noirs recevaient des rations plus petites que les autres.

Photo de famille. Les prisonniers entretenaient de bon rapports entre eux. La plupart étaient des intellectuels, des autodidactes et des érudits. Beaucoup sont devenus médecins, écrivains et hommes politiques. L’école de Robben Island a forgé des caractères tenaces et insoumis.

C’est le cas de Jacob Zuma, classé par le Time huitième sur sa liste des cent personnes plus influentes au monde. Mais aussi de Kgalema Motlanthe, vice président de l’ANC (congrès national africain) et ancien président.

Nelson Mandela, la force inébranlable. Il récitait sans cesse son poème préféré Invictus à ses compagnons de galères afin de leur donner le courage de vivre.

La lumière au bout du tunnel.

A partir de 1658, l’île fut utilisée comme prison par les premiers colons hollandais. De 1771 à 1790 elle fut une station de quarantaine puis un hôpital psychiatrique mais aussi un terrain d’entrainement militaire.

A partir de 1961 Robben Island devient une prison politique pour les lourdes peines, de dix ans à perpétuité.

Les derniers prisonniers furent libérés en 1991. Robben Island est désormais un lieu calme et touristique. Depuis 1999, l’île est inscrite sur la liste du patrimoine mondial de l’UNESCO.

A travers son histoire mouvementée, Robben Island est le témoin d’années interminables de souffrance. Tant d’âmes oubliées ont péri dans des conditions inhumaines.

Cet article est un hommage à tous les prisonniers politiques et à ceux qui se battent pour défendre leur terre.



No Responses Yet to “Robben Island, un enfer au paradis”

  1. Laisser un commentaire

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s


%d blogueurs aiment cette page :