Passion et délicatesse du baiser

27Fév12

Dans la lignée du « Livre des baisers », voici quelques baisers célèbres présents dans la peinture et dans le cinéma. Entre admiration et désir, entre romantisme et passion, ces oeuvres ont influencé l’art d’aimer à travers les décennies.

Brigitte Bardot dans « Vie privée » en 1962.

Mythique baiser de l’histoire du cinéma entre Scarlett O’Hara et Rett Buttler dans « Autant en emporte le vent » en 1939.

Gustave Klimt- Le baiser.

Cary Grant et Ingrid Bergman dans « les Enchaînés » en 1946 de Hitchcock. C’est le baiser le plus long du cinéma.

Audrey Hepburn dans le cultissime « Diamants sur canapé ».

Antonio Canova- Psyché ranimée par le baiser de l’Amour 1787-1790

Rita Hayworth et Glenn Ford dans « Gilda ».

Jean Gabin et Michèle Morgan dans « Quai des brumes » en 1938.

Julie Harris et James Dean- « A l’est d’Eden », 1955.

Clark Gable et Marilyn Monroe.

« Le Baiser est la plus sûre façon de se taire en disant tout »  Guy de Maupassant



No Responses Yet to “Passion et délicatesse du baiser”

  1. Laisser un commentaire

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s


%d blogueurs aiment cette page :